2e journée des EDC à Strasbourg

22 mars 2018

Oser dire sa foi : Père MATHIEU Rougé 

Table ronde animée par Béatrice Pelleau 
Comment la parole de Dieu retentit ? Vous serez mes témoins (act 1,8)
Frederic Van Hems, Pdg Veolia : Il faut savoir dire merci . Il est bon d’être témoin de cette joie de se sentir aimer du Créateur. J’ai été marqué par les parcours Zachée au moment de la quarantaine et de la crise qui va avec. pour retrouver l’unité, il faut faire silence avec soi même . Pour ce faire, il y a la prière, les sacrements, la vie avec Jésus. Cela a comme fruit une joie impossible à ne pas partager . Il faut oser mettre la personne au centre, oser abandonner le pouvoir pour aller vers le service, oser la subsidiarité, oser l’humilité, partager ses doutes, ses erreurs etc. Cela nous libère de nos peurs.
Etienne HIRSCHAUER, pdg d’Ecodair : Aimer Dieu plus que tout. Je comprends que j’aime vraiment Dieu .
Un jour, on s’est ressourcés par l’oraison, la prière silencieuse. Cela a changé ma journée et ma relation d’amitié avec le Seigneur. 
Ensuite, je veux laisser Dieu parler à travers moi, car il faut que ce soit Lui qui parle. Mon moi coïncide avec le moi de Dieu. Le vrai risque c’est laisser passer le Christ, savoir aussi être pauvre et imparfait : demander pardon et reconnaître sa vulnérabilité.
Père Rougé : être au service de la vitalité baptismale : ce qui est décisif, c’est notre Paix en Dieu par Jésus Confiance. 
L espérance ne déçoit pas parce que l’amour de Dieu a été repandu dans nos cœurs par l’ Esprit Saint. 
Amour et Vérité se rencontrent : c’est la liberté intérieure. 
Un prosélyte, c’est un nouveau venu, c’est un non juif qui s intéresse au Dieu unique .
Comment est ce devenu péjoratif ? Parce que nous avons perdu le fait que l’annonce de la Bonne Nouvelle est universelle et s’adresse à tous .
Il faut aussi revenir à la profondeur de notre engagement : soyons le sel de la terre, du goût, du respect, de la mémoire, de la conservation.
Michel Denecken ,Pdt d’université et prêtre à Strasbourg. Une bizarrerie ? Pour 12 pays européens, c’ est normal .
Pour la France de l’intérieur ? Non, elle n’est pas neutre en matière de religion .
Regardez l’Islam que l’État veut contrôler, c’est un argument électoral
Comment situer la parole de Dieu dans des institutions laïques : vivre une tentation entre une entreprise logique, de l’ambition, de l’ aventure et sa foi chrétienne c’est prendre des risques. 
Compromis ou non ? Modération ! Ne pas mettre de signe religieux .
On est dans un post sécularisme. 
La laïcité est une sécularité qui permet à chacun de regarder le monde selon sa foi en Dieu ou en l’homme en étant libre, protégé, respectueux .
Les institutions sont laïques, la société ne l’est pas, comme a dit le Pdt de la République
On est arrivé à une époque où les scientifiques sont devenus modestes.

Conférence atelier avec le Père d Augustin prêtre de Paris 
Son livre s’intitule « L’ oraison, école d amour » : Parole et Silence
Luc 8,45 L’hémoroïsse sent la perte de sa vie. Cette femme touche le manteau de Jésus sans lui demander ; elle témoigne ensuite, c’ est moi. Elle touche Jésus une deuxième fois, elle est alors sauvée en plénitude. 
Prière intime au cœur à cœur : pas avec l’intelligence, mais après la surface argentée, nous rentrons dans l’ intelligence du Cœur .Avec ce regard simple, Dieu diffuse en nous ce dont on a besoin. Sa substance divine se répand en nous et nous bénit. 
La certitude de son existence s’ impose à nous dans notre intelligence, notre volonté, notre mémoire, siège de l’espérance .
Nous devons apprendre à prier pour ne pas lâcher prise tout de suite. 
On va entrer dans une sorte de ténèbres car l’adaptation est progressive 
On vérifie l’efficacité après la prière 
L ’espérance est mémorielle, purifiée par l’action de Dieu pour dépasser la distraction et l’ obscurité
Question : que faire quand la prière de couple est difficile ? Essayer la louange mais l’oraison est personnelle
Que faire quand la tristesse et la sécheresse sont dans la prière ? Imaginer Jésus visage de Dieu.