La Confrérie des pénitents noirs à Carpentras - historique

29 novembre 2017

La Confrérie des pénitents noirs à Carpentras a une longue histoire puisqu’elle a été fondée en 1511.

Dissoute à la révolution Française, il fallut attendre 1990 pour qu’elle renaisse une première fois de ses cendres et entre 2000 et 2005 pour qu’elle soit reprise de façon pérenne. Actuellement, elle est sous la présidence de son deuxième recteur Monsieur Bertrand Seube.

La confrérie a été invitée par le curé de Carpentras, Père Gabriel

pour animer la cérémonie de la croix durant la mission de Jeunesse Lumière mais aussi pour les célébrations liées à la saint Siffrein, une fête tellement importante en l’honneur de l’Evêque qui est le Saint Patron de notre ville de Carpentras.


La confrérie est partie prenante de la vie paroissiale.

Elle a pour rôle de venir en aide à notre clergé, tout particulièrement quand sont célébrées des obsèques. En effet, la vocation première de la Confrérie est de venir en aide aux familles en deuil, en leur rendant visite si celles-ci le désirent, en, animant les célébrations des obsèques et en se rendant au cimetière pour l’accompagnement à la dernière demeure du défunt.

S’engager dans la Confrérie est intimement lié à une vie de Foi profonde. 

Des messes, des temps d’adoration sont partagés ensemble. Et le pénitent s’engage à prier un chapelet par jour à l’intention des défunts de la paroisse et des âmes du purgatoire.
Actuellement, la confrérie compte 22 membres dont 15 actifs. Certains sont maintenant âgés et d’autres ont été obligés de quitter Carpentras pour des raisons professionnelles.


On rencontre des confréries de pénitents surtout dans le Sud de la France où les traditions restent vivantes.

Par exemple, nous pouvons rencontrer dans le Vaucluse, des pénitents noirs, des pénitents gris, des pénitents blancs avec chacune leur vocation.
Puisque la Confrérie des pénitents noirs de Carpentras a pour vocation l’accompagnement et la prière pour les défunts et leurs familles, un tour de garde des pénitents est organisée sous la forme de deux pénitents de permanence par semaine pour assister les prêtres dès que des obsèques ont lieu.

La confrérie reçoit au cimetière des témoignages de foi extraordinaires de familles qui sont souvent éloignées de l’Eglise,

et qui, à ce moment là, dans cette vulnérabilité , dans cette douleur de la séparation avec un être cher, ont le cœur vraiment à nu. Le Bon Dieu peut aller les toucher par l’intermédiaire des pénitents présents pour les accompagner.


Pour tout renseignement complémentaire,

n’hésitez pas à contacter Monsieur Bertrand Seube qui répondra bien volontiers à toutes vos questions. Ses coordonnées sont dans le livret paroissial.