Messe du Dimanche 13 mai 2018 à Saint Siffrein

22 mai 2018

Ce Dimanche 13 mai 2018 a eu lieu à la cathédrale St Siffrein la célébration du 7e Dimanche de Pâques.

C’était aussi l’anniversaire des apparitions de Fatima.

Quatre enfants ont été baptisés. Ethan, Nathan, Maddie et Lukas. Nous sommes heureux de les accueillir dans notre communauté paroissiale et nous présentons toutes nos félicitations à leurs familles pour leurs baptêmes.


L’homélie a été prononcée par notre diacre

qui nous a parlé de ce temps particulier qui se situe entre l’Ascension et la Pentecôte, temps marqué par l’absence de notre Seigneur Jésus Christ mais aussi temps d’attente de l’Esprit Saint par les apôtres. L’Esprit Saint justement qui descendra sur les apôtres pour faire d’eux des témoins. Nous aussi, nous sommes appelés à devenir des témoins.
La trahison de Judas a amené les apôtres à devoir choisir un nouveau membre pour prendre sa place, il s’agit de Matthias. Judas avait un rôle important parmi eux. Pourtant, il a choisi l’abandon de ses compagnons et la trahison. Car il faut se rappeler que si l’Esprit Saint nous choisit , nous restons libres de choisir Dieu ou pas. Cette liberté de choix est à la fois notre force et notre faiblesse. Nul n’est à l’abri de faire le mauvais choix. 

Il y a des postes vacants dans l’église.

Des catéchistes, des membres de l’équipe liturgique et bien d’autres sont demandés . Mettons nous devant le Seigneur pour lui demander de nous éclairer et de nous aider à remplir la mission.


Dieu est amour.

La seule vraie conversion est de croire que Dieu est amour. Il a envoyé son Fils dans le monde pour révéler l’amour. Tout amour vient de Dieu ; St Paul dit que nous sommes héritiers de Dieu . Nous devons faire connaître l’amour de Dieu. Tel doit être notre objectif. Mais comment être crédibles si nous ne montrons pas l’exemple. Si nous sommes vraiment convaincus que Dieu est amour, alors nous sommes dans la vérité. Nous ne sommes pas du monde mais nous évoluons dans le monde. Nous devons y travailler. Dieu aime ce monde. Il souffre de voir la manière dont le monde est transformé.

Les chrétiens sont les victimes de la haine.

Etre hors du monde peut conduire au martyre car cela dérange. N’oublions pas les chrétiens victimes de persécution dans nos prières. Intensifions nos prières en cette veille de Pentecôte pour que l’amour triomphe.