Messe du 15 août 2019 - la Messe

19 août 2019

La procession du 15 août a été suivie de la messe de la solennité de l’Assomption de la très sainte Vierge Marie.

Elle était présidée par Père Gabriel, de retour de Corse où il avait célébré un baptême.

Marie est habillée de soleil, et Jésus est le soleil de nos vies. Elle a 12 étoiles autour de la tête, les 12 tribus d’Israël, les 12 apôtres... la plénitude de l’humanité. Sous ses pieds, il y a un croissant de lune, les forces du Mal souvent représentées par le serpent. Deux amours ont fait deux cités : la cité de l’amour de soi au mépris de Dieu, la cité de l’amour de Dieu au mépris de soi.

Marie a écrasé la tête du serpent qu’on appelle aussi le Malin, le diable, l’antéchrist. Cet antéchrist, c’est le totalitarisme menaçant la civilisation, c’est le matérialisme qui, par sa forme subtile d’individualisme, empêche les gens d’être reliés les uns aux autres. La civilisation de mort a déjà perdu . Nous sommes les 12 étoiles autour de Marie. Soyons les témoins de son amour. La civilisation de l’amour l’emportera. En Marie, je vois la réalisation des promesses de Dieu.

Que cette fête renforce l’espérance et fasse de nous des enfants de Marie. A Jésus par Marie. Merci Marie, tu es toute notre espérance.