Messe de la Toussaint 2018 à la cathédrale Saint Siffrein

6 novembre 2018

Jeudi 1er novembre 2018 a eu lieu la messe de la Toussaint à la cathédrale

de Carpentras au cours de laquelle 2 personnes ont reçu le sacrement des malades. L’homélie de Père Gabriel nous a parlé de la sainteté. Jésus a un regard rempli d’amour sur chacun de nous qui va au delà de ce que nous pourrions espérer et même croire. Le regard de Jésus est source de toute sainteté. Il nous faut croire en cet amour infini qui nous aime comme nous sommes pour nous amener à un amour plus grand. Jésus accueille. Il est la source, le sacrement c’est à dire la présence de Dieu parmi nous, Il donne sa vie pour faire de nous des témoins. Chacun de nous est incorporé au Christ. Il est important de croire que Jésus peut nous sanctifier.

La sainteté n’est pas réservée à ceux qui sont là haut,

la sainteté commence ici-bas. Les saints nous ont donné des exemples. Au quotidien, des témoins nous montrent la direction. Asia Bibi, par exemple, suit Jésus prisonnier, prie, Jésus qui sanctifie la rejoint dans sa prison. La sainteté, ce sont les personnes qui se laissent rejoindre dans les épreuves de leur vie (maladie, handicap). Jésus passe et nous redit la dignité inaliénable de la personne humaine quelle qu’elle soit. Jésus nous rejoint là. La sainteté c’est cet enfant qui naît dans les difficultés, dans des conflits de famille, voire dans la guerre. Jésus vient rejoindre cet enfant par la prière. Cet enfant grandit dans l’espérance de l’amour de Dieu plus fort que tout.


Qu’est ce que la sainteté ?

C’est nous laisser rejoindre dans le quotidien de nos vies avec Jésus. C’est vivre une amitié, un amour incandescent avec Jésus. Les béatitudes sont la charte de la sainteté. C’est le visage du Christ qui apparaît. Le quotidien est la route tracée de la sainteté. La sainteté est la fidélité à accueillir Jésus au quotidien. La prière du matin, le sourire du matin, la compassion, le service, le dévouement, et surtout la communion.
Vous êtes le corps du Christ , devenez ce que vous êtes.