Message des EDC à ses membres - 17 mars 2020

17 mars 2020

Chers membres,

Pour beaucoup, nous aurions dû nous retrouver lors des Assises nationales à Montpellier. La situation sanitaire préoccupante nous empêche de nous réunir. Nous pouvons le faire dans une commune prière en nous portant les uns les autres dans une profonde communion spirituelle . C’est pourquoi, nous vous faisons la proposition de vivre en mouvement EDC un chemin en sept étapes tout au long de cette semaine. Que ce temps d’épreuve devienne un temps d’espérance et de force pour tous au sein de nos familles, de nos activités professionnelles, de nos engagements.
« VIENS ! SOIS MA LUMIÈRE ! »

CHANT
Viens ! Sois ma Lumière ! Mon feu d’amour ! Porte-moi dans les cœurs des pauvres, chez les malades, chez les mourants ! Allume la flamme de mon amour ! Viens ! Sois ma Lumière ! Mon feu d’amour ! Porte-moi dans les cœurs des pauvres. Je les désire et je les aime Donne-moi leurs âmes, j’ai soif d’amour

photo 1 septénaire covid19
Texte : Mère Teresa / Jean 8, 12 Musique : Anne-Sophie RAHM
PSAUME (41 (42), 2, 3 ; 42 (43), 3, 4) R/

Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant. (41, 3ab)
Comme un cerf altéré
cherche l’eau vive,
ainsi mon âme te cherche,
toi, mon Dieu. Mon âme a soif de Dieu,
le Dieu vivant ;
quand pourrai-je m’avancer,
paraître face à Dieu ? Envoie ta lumière et ta vérité :
qu’elles guident mes pas
et me conduisent à ta montagne sainte,
jusqu’en ta demeure. J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu,
vers Dieu qui est toute ma joie ;
je te rendrai grâce avec ma harpe,
Dieu, mon Dieu !

MEDITATIONS
« Voilà quelle est la noblesse de l’homme, voilà quelle est sa gloire et sa grandeur : connaître vraiment ce qui est grand et s’y unir, et rechercher sa gloire dans la gloire de Dieu. L’Apôtre dit en effet : Celui qui se glorifie, qu’il se glorifie dans le Seigneur , après avoir dit : Le Christ a été envoyé pour être notre sagesse, pour être notre justice, notre sanctification, notre rédemption » Homélie de St Basile sur l’humilité

« La violence qu’il y a dans le cœur humain blessé par le péché se manifeste aussi à travers les symptômes de maladie que nous observons dans le sol, dans l’eau, dans l’air et dans les êtres vivants. C’est pourquoi, parmi les pauvres les plus abandonnés et maltraités, se trouve notre terre opprimée et dévastée, qui « gémit en travail d’enfantement » (Rm 8, 22). Nous oublions que nous-mêmes, nous sommes poussière (cf. Gn 2, 7). Notre propre corps est constitué d’éléments de la planète, son air nous donne le souffle et son eau nous vivifie comme elle nous restaure ». Laudato Si , 2 (Encyclique du Pape François)

Photo 2 - septénaire coronavirus
Seigneur, au premier jour de notre démarche de prière, nous nous tournons avec grande confiance vers toi.

Tu sais le poids des épreuves. Nous craignons de ployer sous la charge qui pèse sur nos épaules comme entrepreneurs et dirigeants. Nous accompagnons des équipes de collaborateurs, nous subissons des contraintes sociales et financières. Nous savons combien la situation sanitaire fait peser des risques sur une large part de la population. Donne-nous la force de faire front et de dépasser cette période où les vents contraires nous empêchent d’avancer.

Permets-nous de toujours voir luire les signes de ta présence et de la sentir.

Encourage-nous par l’action de l’Esprit Saint.
Que le Christ demeure notre phare.
Tu es pour nous
NOTRE PERE

Cliquer ici pour voir la vidéo :