Mercredi des juilletistes - 27 juin 2020

27 juin 2020

Mercredi des juilletistes

Le Comtat Venaissin et Carpentras, un écrin où la Nature si belle et si généreuse est sublimée par le savoir-faire des hommes d’hier et d’aujourd’hui au service des senteurs et des saveurs.

Nous vous proposons de découvrir cette alliance unique tout au long du mois de juillet, le Mercredi. Dès 9h, visite d’artisans au service de notre Terroir Comtadin. Puis, de 11h à 12h30, accueil dans la Cathédrale St Siffrein, monument de Pierres et d’Amour, pour une série de conférences sur la Nature. Tout cela vous permettant ensuite d’aller déguster à votre guise un bon repas de nos terroirs.

Dans la Cathédrale St Siffirein , sauf le 22 juillet, de 11h à 12h30, Hymne à la Création Musique, Conférences et Chants grégoriens alterneront sur les thématiques suivantes ;

« Notre présence au monde peut nous paraître banal ou miraculeuse, selon la sensibilité de chacun. Mais tous, nous admettons qu’il y a là un mystère. Nous n’étions pas là, et un beau jour, nous nous découvrons là pour un laps de temps. Une fois plongés dans ce monde tel qu’il s’offre à nous, deux phénomènes, entre autres, nous frappent particulièrement, deux phénomènes extrêmes qui constituent pour ainsi dire des mystères dans le mystère : celui du mal et celui de la beauté. » François Cheng, œil ouvert et cœur battant, DDB, Septembre 2019. Est-ce que l’écologie ne serait pas le lieu moderne des mystères dans le mystère ?

Mercredi 1er juillet : L’élan créateur et la Beauté P. Gabriel, curé de Carpentras. In principio erat Verbum.

Mercredi 8 juillet : Notre Maison et l’écologie, un racine commune. Joël Conscience – Professeur de biologie et géologie.

Mercredi 15 juillet : A la recherche du Jardin Perdu : Philippe Walch, paysagiste et créateur de jardins thérapeutiques.

Mercredi 29 juillet : de l’écologie du territoire à l’écologie intégrale. Pierre Pastor, le Libre Canard

Le mystère de l’Univers : grandeur, humilité et service- un monde créé par Dieu et confier à l’homme pour le cultiver selon la tradition monothéiste. Ce soin doit interpeller notre intelligence collective pour orienter, cultiver et limiter notre pouvoir = Serviteur.

In Principio erat Verbum : « Notre présence au monde peut nous paraître banal ou miraculeuse, selon la sensibilité de chacun. Mais tous, nous admettons qu’il y a là un mystère. Nous n’étions pas là, et un beau jour, nous nous découvrons là pour un laps de temps. Une fois plongés dans ce monde tel qu’il s’offre à nous, deux phénomènes, entre autres, nous frappent particulièrement, deux phénomènes extrêmes qui constituent pour ainsi dire des mystères dans le mystère : celui du mal et celui de la beauté. » François Cheng, œil ouvert et cœur battant, DDB, Septembre 2019. Est-ce que l’écologie ne serait pas le lieu moderne des mystères dans le mystère ?

Le Message de Chaque créature dans l’harmonie de tout l’univers. Tout l’univers est un langage d’amour-don.

Une Communion universelle : tout est lié, environnement, amour sincère des humains, engagements pour la justice et la paix social.

Mercredi 8 juillet : Notre Maison et l’écologie, un racine commune. Joël Conscience – Professeur de biologie et géologie.

Mercredi 15 juillet : A la recherche du Jardin Perdu : Philippe Walch, paysagiste et créateur de jardins thérapeutiques.

Mercredi 29 juillet : de l’écologie du territoire à l’écologie intégrale. Pierre Pastor, le libre Canard