Journée mondiale des pauvres - 19 novembre 2017

23 novembre 2017

C’était hier la journée nationale de collecte du secours catholique mais aussi la première journée mondiale des pauvres décrétée par le Pape François.

Cela s’unifie bien car le Secours Catholique a pour mission d’accompagner les personnes les plus en difficulté, les personnes réellement en précarité. En cette journée des pauvres, le secours catholique essaie de mobiliser tous les paroissiens pour qu’ils le soutiennent dans ses actions. A Carpentras, une équipe est présente. Elle accueille les personnes en difficulté, leur propose un accompagnement dans le temps, tant il est vrai qu’il n’y a que dans la durée qu’on arrive à agir sur les causes à l’origine de situations complexes.


L’équipe de Carpentras a remanié ses actions et la manière d’agir en fonction de la nouvelle politique d’accompagnement du Secours Catholique.

L’objectif est de pouvoir prendre un temps avec les personnes, pour les accueillir, et leur offrir un temps d’écoute, les accompagner dans leurs démarches, voir avec eux ce qui est compliqué, les faire accéder à leurs droits car il y a souvent un non recours aux droits. En effet, c’est assez fréquent que les démarches ne soient pas faites et cela met les gens dans des situations délicates. C’est aussi offrir un temps de réconfort , parce qu’on se rend compte qu’il y a des pauvretés matérielles, des pauvretés financières, mais il y a surtout un besoin d’écoute, pour ces pauvretés cachées qui sont d’ordre morales, affectives, et de santé aussi. Quand les gens peuvent mettre des mots sur tout cela, c’est vraiment énorme, et ils nous le disent. Se sentir entendus, écoutés, cela les réconforte et leur permet d’exister aussi tout simplement. Quand on a établi une relation de confiance avec les personnes qui viennent nous voir, on peut entreprendre les démarches avec eux, cela leur redonne confiance en eux. On ne fait pas à leur place, on fait avec eux. L’équipe de Carpentras est en train de réfléchir à la mise en place de petits ateliers, d’actions collectives qui vont permettre à ces personnes de s’épanouir , de retrouver confiance en elles. Cela donne de la force pour affronter les difficultés de la vie.

Toutes les catégories de personnes sont touchées. On a des gens qui travaillent, nos statistiques nationales montrent que 62% des personnes qui viennent au Secours Catholique sont des gens qui travaillent.

Même en travaillant, on n’arrive pas à s’en sortir. Ce sont des travailleurs pauvres, c’est d’autant plus important de les soutenir et de les accompagner pour ne pas les laisser sombrer et être démotivés. On peut parler aussi des personnes retraitées, des mamans solo, nous rencontrons toutes les catégories de personnes.


La délégation du Secours Catholique se trouve à Avignon pour le Vaucluse.

Il y a 35 équipes locales sur tout le département. Le Secours Catholique essaie de rayonner sur tout le département et d’offrir des permanences d’accueil, d ’écoute, de café partagé sur tous les lieux où il peut être présent. A Carpentras, un café rencontre a lieu tous les mardis après midi, au 36 rue des frères Laurent, de 14h à 16h. Toutes les personnes sont les bienvenues pour un temps de rencontre, de café partagé.
En cas de besoin, on peut avoir un entretien individualisé avec un bénévole, pour faire le point sur la situation et pour aller plus loin dans l’accompagnement au niveau des démarches et des difficultés que pourraient rencontrer ces personnes.