Inauguration d’une stèle à Apt

5 décembre 2019

Comme fils d’homme et frère de tous les humains, je voudrais d’abord vous saluer affectueusement et chaleureusement, vous familles des victimes de la Shoa ici présente. C’est vous que nous voulons honorer à travers vos parents déportés et assassinés par le Nazisme. Ce même salut et cette même affection sincère je l’adresse à vous mes sœurs et frères juifs, chrétiens et musulmans, en particulier Haïm, Meyer, Cécile, Mohamed, avec qui nous travaillons à longueur d’année pour l’honneur du Dieu unique et miséricordieux et pour la Paix des hommes, Shalom, Salam et Paix !

Comme représentant de l’Archevêque d’Avignon, Mgr Cattenoz, je voudrais aussi vous saluer respectueusement et chaleureusement, vous les élus et représentants de l’Etat, sans oublier le Souvenir français, qui avez permis ce rassemblement d’espérance autour d’une Stèle
Mme, la Maire d’Apt (Dominique Santoni)
Mr le Préfet de Vaucluse (Bertrand Gaume)
M. le Délégué général du Souvenir Français de Vaucluse (Jean-Claude Tibère-Inglesse), et je n’oublie pas les petites mains si précieuses.

Inaugurer une Stèle, c’est dévoiler des étoiles pour orienter notre chemin

Vous me permettrez de partir d’une citation d’un ami de pensée et de coeur Antoine de Saint Exupéry : j’ai bien compris de l’esprit, Seigneur, qu’il domine l’intelligence. Car l’intelligence examine les matériaux, mais l’esprit seul voit le navire… Je voudrais plagier cette sentence pour passer du mot matériaux au mot Stèle et du mot navire au mot mot latin Stella, Etoile. Cela résonne ainsi : « J’ai bien compris de l’esprit, Seigneur qu’il domine l’intelligence. Car l’intelligence examine la Stèle, mais l’esprit seul peut voir les étoiles (Stella en latin). »

Nous sommes réunis à Apt au premier jour du mois de Décembre, où la Lumière va prendre le dessus sur la Ténèbre, pour arriver au solstice d’hiver, à Noël, à la renaissance, symbole pour nous, croyants, d’une espérance de vie qui ne finit pas. Et nous sommes là, non pour inaugurer seulement une stèle, mais pour dévoiler à nos yeux des étoiles qui brillent au firmament. Ces étoiles portent le nom de vivants : Anna, Rosa, Simon, Wolf, Ita, Francine, Lazare, Marcel et Blanche.

Nous sommes réunis à Apt pour dépasser la simple intelligence d’une Stèle nécrologique, qui rappelle l’abomination du nazisme avec ses déportations, ses camps de la mort, ses ossements, ses cendres des fours crématoires,
et avec l’Esprit, voir les visages lumineux de nos frères et sœurs assassinés parce qu’ils étaient juifs, c’est-à-dire dépositaires pour le monde entier de l’Alliance de l’Eternel avec son Peuple. Transmettre les noms de ces justes à travers cette Stèle, c’est lever nos yeux vers le Ciel, regarder leurs étoiles pour saisir cette lumière divine toujours présente parmi nous, qui donne le sens ultime à l’Histoire ! Oui, Anna, Rosa, Simon, Wolf, Ita, Francine, Lazare, Marcel et Blanche, bien plus qu’une Stèles, vous êtes des Stella, des étoiles vivantes et scintillantes de lumière éternelle.

Nous sommes là à Apt en ce 1er décembre 2019 pour dépasser l’intelligence du mémorial de notre histoire, dont l’utilité réelle mais fragile, est de sensibiliser les générations futures au danger sans cesse renaissant de l’antisémitisme et de toutes les formes de totalitarisme politique ou religieux (celui-là même qui a encore frappé sur le Pont de Londres ce Vendredi) ;
et avec l’Esprit, faire œuvre mémorielle, dynamique, et fondatrice de sens pour nos enfants et petits-enfants, faire rayonner le divin, le sacré, l’éternel qui scintille dans le visage de chaque enfant et adulte de cette liste. C’est dépasser des noms de disparus pour voir des vivants, des présents, porteurs du message essentiel à nous tous.

Et ce message, le voici : A raison quiconque accepte la destruction de son urne de chair pour sauver le dépôt qui s’y trouve enfermé. Et ce dépôt sacré, qui renferme le parfum précieux de liberté, égalité et fraternité, c’est la dignité inaliénable de tout être humain, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu l’Eternel et fait pour l’Eternel.

Anna, Rosa, Simon, Wolf, Ita, Francine, Lazare, Marcel et Blanche, vous n’êtes pas des morts, mais des vivants qui nous responsabilisez aujourd’hui et demain. Si des barbares ont pu tuer l’urne de vos corps, cela a mis encore plus en lumière le dépôt sacré de vos cœurs. Vous n’êtes pas morts, et Dieu n’est pas mort, mais vous êtes vivants et vous rayonnez éternellement l’Alliance avec Dieu. Aidez-nous à transmettre ce dépôt sacré à toutes les femmes et les hommes de notre temps. Aidez-nous aujourd’hui où la vie humaine semble ne plus avoir de valeur que marchande, à être les témoins du caractère sacré, divin de tout être humain, fait pour l’Eternel comme nos yeux sont faits pour la lumière. Que votre sacrifice ne soit pas vain, que nous aussi nous en prenions l’engagement. Alors grâce à cette Stèle, nous pourrons nous aussi à votre suite, devenir des Stella, des étoiles de l’Eternel. Amen

Apt, le 1er Décembre 2019 – Père Gabriel PICARD d’ESTELAN, curé de Carpentras, Délégué épiscopal au dialogue inter-religieux