Homélie du Père Pierre - messe du 24 décembre 2018 - 18h30

29 décembre 2018

Homélie du Père Pierre lors de la messe du 24 décembre 2018 à 18h30 à la cathédrale Saint Siffrein

C’est une grande joie car cette nuit, un enfant nous est né  ! Ce soir, nous nous retrouvons dans cette église pour célébrer cette naissance. Cette messe de la veillée de Noël est appelée messe de la famille. Dieu fait homme a choisi de venir habiter dans une famille. Celle de Joseph et de Marie. Ce soir nous ne fêtons pas un rappel, un souvenir de sa naissance. Non, il est né aujourd’hui. Par le mystère de la liturgie, nous sommes rendus contemporains de Jésus. Ce soir, le Christ nait chez nous, dans nos familles, dans nos cœurs, dans nos vies, dans nos relations. Marie a choisi d’accoucher son fils dans le cœur de chacun d’entre nous. Elle choisit nos familles pour que son fils puisse y vivre. Le prophète Isaïe tout comme Luc dans les actes des apôtres précisent qu’il s’appelle Jésus. Jésus, ce qui veut dire Dieu sauve. Il s’appelle Emmanuel ce qui veut dire Dieu au milieu de nous. Dieu avec les hommes, Dieu dans l’histoire humaine. Il n’est pas Jésus seulement pour ceux du passé, Il est Jésus pour nous qui sommes là vivants aujourd’hui. Ainsi sa première mission, c’est de nous sauver. Pour nous sauver du péché c’est à dire pour nous remettre en relation, en alliance avec le Père, Lui qui nous a donné la vie et lui qui veut nous voir toujours vivants. Il est né dans une famille dont Matthieu nous donne la généalogie. Dans cette famille nous trouvons des gens de toute sorte. Tamar par exemple n’a pas une vie exemplaire car elle a eu des enfants avec son beau-père. Jacob reçoit une bénédcition qui n’était pas la sienne, elle était à son frère Esaü. Il s’est arrangé avec sa mère et c’est lui qui est béni. On nous parle de David qui donnera naissance à Salomon. Il a eu cet enfant avec la femme d’un de ses généraux qu’il va tuer pour récupérer sa femme. Ce n’est pas une famille différente de la notre aujourd’hui. Dieu choisit de venir habiter cette famille, cette histoire. Car il veut transformer cette histoire pour en faire une histoire sainte, une histoire du salut. Jésus veut tisser une histoire personnelle avec chacun d’entre nous pour la transformer . Jésus veut que tu vives dans la joie. L’ange a dit : ne craignez pas car aujourd’hui je vous annonce une bonne nouvelle. Il nous est né un sauveur. Mais cet enfant qui nait, on doit le reconnaître. L’ange vient et s’adresse aux bergers pour qu’ils aillent reconnaître ce tout petit couché dans une mangeoire. C’est étonnant. Dieu est tout puissant, Il est le maitre de la vie mais son Fils va naître au milieu de bêtes. Son Fils est le signe de la pauvreté même. Il faut que ceux qui nous regardent le découvrent parce que nos vies sont transformées par sa présence, que nous sommes devenus tout petits comme Lui.
C’est un grand jour pour nous aujourd’hui car le ciel et la terrre se rencontrent. Le ciel représenté par l’enfant Jésus et par l’ange qui amène une nouvelle du ciel. La terre représentée par ces pauvres gens. Une nouvelle alliance se tisse entre le ciel et la terre. C’est une alliance qui se fait avec moi et en moi. Dieu veut que cette mission qui sauve l’humanité se fasse avec toi et avec moi. Si nous en rpenons conscience, quelque chose doit changer. Cela renouvelle notre façon de vivre. Nous sommes frères, nous formons tous une même famille, Dieu habite en chacun de nous. Nous sommes la famille des enfants de Dieu.

La question ce soir est de savoir quelle sera la différence entre le Noël que je fête cette année et tous les Noëls que j’ai fêté depuis ma naissance  ? On va chanter Noël, toute la famille se retrouve , nous partageons ce repas ensemble et nous allons partager les chocolats bénits par le Père Curé. Et après  ? Est-ce que cela suffit  ? Non, Noël est avant tout l’incarnation de Dieu au milieu de nous. C’est toute la vie qui doit être transformée. Ce soir, à table, regardez vous dans les yeux et demandez vous ce que vous devez changer dans votre famille pour être les témoins de l’amour de Dieu. Pourquoi je ne me réconcilie pas avec l’autre  ? Pourquoi je ne demande pas pardon  ? Noël est une vie nouvelle qui commence. Si je peux répondre à cette question alors ma vie est transformée. Désormais, les autres vont rencontrer une personne qui n’a pas peur de dire sa Foi en Jésus qui vient sauver toute l’humanité. Nous avons tous besoin de la grâce de Dieu pour commencer cette vie nouvelle.
Amen