Homélie du Père Pierre - Dimanche 23 décembre 2018

29 décembre 2018

Homélie du Père Pierre du Dimanche 23 décembre 2018 à la cathédrale Saint Siffrein à Carpentras

Voici que nous arrivons pratiquement au terme de ce temps de l’Avent parce que dans deux jours, nous célèbrerons la naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ. En écoutant la première lecture du prophète Michée , comme la deuxième lecture, la lettre aux Hébreux, l’Eglise nous présente qui est ce Messie qui arrive ? Michée nous dit : Il sera le pasteur de son peuple. Nous savons ce que fait le pasteur avec son troupeau. Il est celui qui protège le troupeau. Il est celui qui conduit le troupeau. Il mène les bêtes jusqu’à l’eau pour boire. Il est celui qui les conduit là où ils peuvent trouver une bonne nourriture. Le pasteur est celui qui garantit la vie de son troupeau. Celui qui vient est pasteur d’Israël et Il deviendra pasteur de toute l’humanité. Vous comprenez pourquoi il est important de l’accueillir. Il sera pasteur de ceux qui l’ont accueilli. Il n’est pas celui qui s’impose dans nos vies. Il faut lui ouvrir la porte. Nous lui ouvrons nos portes et Lui nous accueille. Il prend notre vie en charge. Parce qu’il accomplit cela, la deuxième lecture nous dit : me voici, je viens faire Ta volonté. Il s’est offert à Dieu pour obtenir le péché de toute l’humanité. La prière qui a été faite tout à l’heure pour bénir le petit enfant Jésus est merveilleuse. La question qui est à se poser en ce jour c’est : l’Eglise nous a donné ce temps de l’Avent pour cette préparation. Suis-je prêt(e) à recevoir Jésus qui vient. Suis-je prêt(e) à laisser Jésus prendre la direction de ma vie parce qu’Il est le pasteur ? Suis-je prêt(e) à être à l’écoute de Dieu pour que je puisse marcher suir ce chemin de salut et de paix ?
Si je ne cherche pas à répondre à cette question alors ce sera Noël bien sûr, mais comme tous les Noëls qui sont passés. Un fête traditionnelle, culturelle, la famille s’est retrouvée. Nous avons mangé, nous avons bu, nous avons dansé et c’était bien. Oui mais après ? N’oublions pas que Noël c’est d’abord l’incarnation de Dieu au milieu de nous. Le Divin vient habiter sans nos familles, dans nos vies. Il vient habiter notre Histoire pour transformer cette Histoire et en faire une Histoire du salut. Quelle que soit cette histoire, avec ses joies et ses peines, ses lumières et ses ténèbres, Il est le seul qui soit capable de transformer cette histoire pour en faire une histoire du salut. Noël c’est d’abord l’accueil de cet enfant Jésus qui apporte la paix, la joie et la bénédiction de Dieu dans nos familles. L’Eglise nous dit aujourd’hui de sortir et d’aller dire aux gens : arrêtez-vous car le Pasteur vient. Arrêtez-vous car si vous ne le recevez pas dans votre vie, dans votre famille, dans vos relations, vous n’aurez pas de paix, vous n’aurez pas de joie. Telle est la mission que l’Eglise nous donne aujourd’hui. Alors on peut comprendre l’évangile de Luc avec cette visite de Marie. Alors qu’elle venait de faire une rencontre merveilleuse avec l’ange Gabriel, elle a entendu ce que Gabriel a dit et tout de suite elle court vers sa cousine pour aller à son aide. Nous, aujourd’hui, le Seigneur est venu à notre rencontre. Est-ce que nous sommes prêts à nous lever pour aller à l’aide de notre frère ou de notre sœur qui sont dans le besoin ? Sommes nous prêts à nous lever pour aller dire aux autres : le Seigneur vous aime et vient nous sauver . Comment m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Marie est venue à nous, elle n’a plus besoin d’aller dans une crèche pour enfanter, elle a choisi nos cœurs. Est-ce que tu acceptes que cet enfant soit dans ta vie, dans ton cœur ? A chacun de répondre. En accueillant Marie chez elle, Elisabeth découvre le mystère de Dieu. Par la parole de marie, l’Esprit descend sur Elisabeth. Est-ce qu’aujourd’hui nous acceptons Marie et son enfant dans notre maison ? Ne me dites pas : chaque soir je fais mon chapelet . Continuez ! Mais ce n’est pas parce qu’on fait le chapelet tous les soirs qu’on a accueilli Marie dans sa vie, dans sa maison. Qu’est ce qui a changé depuis que tu fais ton chapelet ? Dans tes relations ? Dans ta manière de regarder les autres ? Dans tes paroles ? Tous les jours je suis à la messe et je communie. C’est bien je t’encourage à continuer. Mais qu’est-ce qui a changé ? Si rien n’a changé, tu n’as pas reçu Marie dans ta maison , tu n’as jamais reçu Jésus dans ta maison et dans ton cœur. Que le Seigneur nous donne sa grâce pour qu’en le recevant vraiment dans nos vies quelque chose change. Que nous soyons la lumière et la paix par ce que Jésus est Lumière et Paix. Demandons au Seigneur sa grâce pour que nos cœurs se transforment, pour que nous puissions dire aux autres, arrêtez, changez de vie, changeons de manière de voir. Et que la Vierge elle-même intercède pour nous.