Feuille paroissiale du 15 avril 2018

12 avril 2018

3e Dimanche de Pâques

Vivre l’Evangile Aujourd’hui !

La première communauté chrétienne a eu l’immense privilège d’être enseignée directement par Jésus lui-même sur le sens des Ecritures pendant 40 jours, ce qui l’a reliée pour toujours avec Lui, comme le corps avec la tête (d’ailleurs, nos frères juifs appelle la lecture de la Torah « Tefilah », qui signifie se connecter, s’attacher à la Source Originelle).

Pour prolonger cette joie et faire de nous vraiment les témoins du Ressuscité, l’intelligence des Ecritures est vitale. Comme Marie Madeleine, comme les disciples d’Emmaüs, comme les Apôtres qui ont vu, touché, partagé la vie avec Jésus ressuscité, nous qui avons été renouvelés dans notre foi au Christ ressuscité par des fêtes pascales ruisselantes de lumière et de grâces, nous devons maintenant raconter les merveilles que Dieu a faites en nous et les partager entre nous. La joie des récits évangéliques après la résurrection doit être notre propre expérience.

Par conséquent, un Chrétien, qui ne lit pas tous les jours les Ecritures, est un chrétien en danger (triste, abattu, désabusé comme les disciples d’Emmaüs avant leur rencontre), parce qu’il n’est plus relié, connecté à la source divine, comme un membre qui ne serait plus relié à la tête.

Quelle chance et quelle responsabilité aussi ! Cet enseignement, les disciples du Seigneur l’ont transmis fidèlement pour notre génération en offrant leur vie pour affirmer au monde que Jésus Christ est le Fils de Dieu, Sauveur (ICTUS). A notre tour, nous aussi, de transmettre au monde la victoire du Christ ressuscité sur le Mal, le péché et la mort. A notre tour de Vivre l’Evangile Aujourd’hui (sigle du mouvement VEA), en partageant dès que possible dans nos réunions (familiales, services, mouvements, etc.) la Parole de Dieu, en la faisant résonner au plus profond de notre être, en nous reliant les uns aux autres par cette Parole, qui s’est fait chair, Jésus, le Christ............P. Gabriel
 


INFORMERPARTAGERPRIER

Les Confirmations ont été vécues par l’assemblée comme une effusion de l’Esprit  : parents et enfants témoignent des fruits de paix et de recueillement, d’unité familiale et de joies chrétiennes, et aussi du fruit de la rencontre confiante avec Jésus et l’Eglise. Un clin d’œil malicieux : l’ouverture d’Esprit n’est pas une fracture du crâne !

L’événement de la semaine, c’est le double discours de Mgr Pontier et du Président Macron aux Bernardins. Vous trouverez sur le site paroissial, outre le lien pour les lire, un résumé.

Dans le sillage de l’encyclique Laudato Si, le 22 Avril Journée Mondiale de la Terre, qui ne peut se comprendre que reliée au Ciel !
La sainteté pour tous, c’est possible ! La dernière lettre apostolique, Gaudete et Exultate, n’est pas un traité sur la sainteté qui concernerait les élites, prévient le pape dès l’introduction, mais plutôt d’une sainteté à la portée de tous, celle de la « porte d’à côté », de la « classe moyenne ». Cette exhortation, rédigée à la première personne, adopte un ton inédit. Le successeur de Pierre prend ici le parti de tutoyer le lecteur et interpelle le lecteur. « N’aie pas peur de la sainteté », lui lance-t-il. Il propose de « viser haut », de ne pas se contenter d’une existence « médiocre, édulcorée, sans consistance ». Le Saint-Père invite à défendre « l’innocent qui n’est pas encore né » de façon « ferme et passionnée » et souligne que le problème des migrants est central et non « l’invention d’un pape ou un délire passager ». Le pontife insiste sur l’importance de la prière : « Je ne crois pas dans la sainteté sans prière ». Et il donne des outils pour y parvenir : le silence, l’adoration, la prière… Le pontife aborde le thème du combat spirituel dans le dernier chapitre. « La vie chrétienne est un combat permanent, indique-t-il, une lutte permanente contre le diable qui est prince du mal ». Selon lui, prière, messe, confession, œuvres de charité permettent d’y faire face. Il parle également du discernement qui permet d’éviter d’être des « marionnettes à la merci des tendances du moment ». Un appel à la sainteté à la fois simple et accessible mais puissant et incarné. Un document pour enlever toute « peur de la sainteté ».


Célébrations et Rencontres

Samedi 14 avril st Benezet, évêque

  • 8h30 Messe à N.D.de Santé
  • 9h00 à 16h00 réunion des Conseils pastoraux du Diocèse en Avignon au Sacré Cœur
  • 11h00 st Siffrein : confessions P. Tressol
  • 18h30 Messe à N.D.de l’Observance Marguerite et Raymond OLLIER

Dimanche 15 avril 3e Dimanche de Pâques

  • 9h00 Messe à st Siffrein Familles BARNAUD-SARLIN
  • 10h30 Messe à st Siffrein Etienne BRES
  • 14h00 Messe à N.D.de Santé animée par la Communauté des H’Mongs - St Siffrein 16h00 Concert « Le Condor » organisé par le Rotary Club

Lundi 16 avril st Benoît-Joseph Labre ermite

  • 18h30 Messe à St Siffrein Maxime (vivant). 

Mardi 17 avril

  • 9h00 Conseil presbytéral
  • 18h30 Messe à N.D.de l’Observance Famille MARECHAL

Mercredi 18 avril 

  • 8h30 Messe à st Siffrein

Jeudi 19 avril

  • 10h00 réunion de l’équipe des Prêtres
  • 18h30 Messe à st Siffrein Albert BONO Intention particulière

Vendredi 20 avril st Marcellin, évêque

  • 8h30 Messe à st Siffrein Josette et Michel VIALIS (50 ans de mariage) P. Gabriel CE Avignon

Samedi 21 avril st Anselme évêque

  • 8h30 Messe à N.D.de Santé
  • 11h00 st Siffrein : confessions
  • 18h30 Messe à N.D.de l’Observance

Dimanche 22 avril 4e Dimanche de Pâques

  • 9h00 Messe à st Siffrein
  • 10h30 Messe à st Siffrein, intention particulière - Sacrements de l’initiation d’ Owen & Tea - Journée Bioéthique à Ste Garde.

Sépulture chrétiennes :

Denise BOURGEOIS 94 ans
Marie-Claire d’AIGREMONT,
88 ans
Hélène LLORENS,
93 ans
Philippe BERNUSSET,
80 ans
Sylvie LAMONTAGNE,
60 ans
Rafaela SORIANO,
96 ans
Nous prions pour eux et leurs familles