Feuille paroissiale du 14 janvier 2018

11 janvier 2018

A l’occasion de la venue des reliques de Ste Faustine et de St Jean Paul II

ce bulletin et le suivant seront consacrés aux sens de cette vénération et à la figure de ces deux grands saints qui marquent le 3e Millénaire.

 
Pour en finir avec les reliques !
La Tradition de la vénération des reliques prend sa source à la fois dans une expérience universelle et dans un mystère ineffable et central du Christianisme.
D’abord, le culte des reliques part d’une expérience universelle. Nous sommes tous attachés à des objets ayant appartenu à telle personne affectionnée, parce qu’en gardant précieusement un bibelot, un vêtement, il nous semble conserver la présence bienfaisante de l’être aimé et pouvoir aussi lui exprimer notre reconnaissance.
Le culte des reliques est lié aussi au mystère de l’Incarnation, Jésus, Fils de Dieu fait homme : tout ce qui touche à son humanité nous relie à sa divinité et au mystère du salut. Pensez à la vénération des Ecritures, au linceul, au bois et aux clous de la Croix.
 Le Mystère de l’Incarnation s’est répandu et communiqué, par adoption, aux membres de l’Eglise, qui sont devenus par le baptême, Christ. C’est vrai plus particulièrement des martyrs qui ont imité l’amour de Jésus jusqu’au don total de leur vie, mais aussi de ceux qui ont confessé à leur époque, par une vie toute sainte et donnée, l’amour infini et miséricordieux pour l’humanité. Tel est le cas de Jean Paul II, de Soeur Faustine. Martyrs, Vierges ou Confesseurs, la présence en eux du Christ, attestée par les femmes et les hommes de leur temps et canonisée par l’Eglise, c’est précisément ce qui est vénéré dans le culte des reliques. 
 Evidemment, comme toute chose sacrée et universelle, cette vénération, noble et profonde, peut subir la caricature et le dévoiement, ce qui s’est passé spécialement au Moyen Age avec le commerce des reliques, qui a donné lieu à un trafic où la simonie se disputait avec la contre-façon (soit-dit en passant exactement ce qui se passe aujourd’hui pour nos idoles modernes de mode et objet de luxe !)
 Saint Thomas d’Aquin consacre un article de la Somme à justifier la vénération des reliques. Il en donne trois motifs : - L’affection qui nous lie aux saints, amis de Dieu et nos intercesseurs auprès de Lui, nous porte à vénérer tout ce qui reste d’eux, vêtements, objets, etc… - La foi dans la sainteté de leur corps, temples et organes de l’Esprit Saint, qui seront configurés au corps du Christ dans la gloire de la Résurrection. - La certitude qu’en présence de ces reliques Dieu accomplit des miracles, ce qu’atteste l’histoire de l’Église au long des siècles.
 Soyons dans l’action de grâce d’accueillir les reliques de St Jean Paul II et de Ste Faustine, et préparons nos cœurs et nos demandes pour le 27 janvier après-midi. Père Gabriel


Informer-Partager-Prier

Sur la feuille de la semaine dernière nous recherchions « des bénévoles pour la permanence à st Siffrein chaque lundi ».
Il ne s’agit pas de la permanence au presbytère mais dans la cathédrale afin qu’elle ne soit pas fermée toute une journée, les gardiens ayant leur jour de repos le lundi. Donc si vous avez un peu de liberté le lundi nous avons besoin de bénévoles de 9h30 à 11h30 et de 14h00 à 17h00. Adressez-vous au Père Gabriel 06 25 90 10 35. Merci !

Allez visiter le site de la paroisse de Carpentras, articles, photos, news, tout est fait pour faire rayonner la joie de l’Evangile vécue dans notre bonne vieille ville. Merci Laure et Patrice. 

Attention, la venue des reliques de Sts Jean Paul II et Faustine le Samedi 27 janvier,

bouleverse notre programme. St Siffrein étant ouvert tout l’après-midi, la messe de 18h30 aura lieu sur place.
La Messe de 9h le 28 janvier aura lieu à N.D. de l’Observance.

La semaine de l’unité (18 au 25 janvier)

se concrétisera avec nos frères et soeurs de l’Eglise réformée unie de Carpentras par la soirée du 24 Janvier à la Maison paroissiale.
Au programme : 17h30 répétition de chant ; 18h00 prière commune, puis verre de l’amitié et échanges. Le thème de cette année est « Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur ». Ce chant de louange célèbre la libération de l’esclavage en Égypte et la victoire de la main de Dieu sur les ennemis des Hébreux. Augustin voyait dans le passage de la mer Rouge une figure du baptême et dans la mort des Égyptiens la destruction des péchés. Nous avons été libérés « comme si nous avions traversé la mer Rouge », écrit-il. Ce récit et ce cantique sont toujours utilisés dans le culte juif comme dans la liturgie chrétienne de nos Églises.


Nous avons à prier chaque jour pour les chrétiens persécutés dans le monde.

Si l’année 2017 marque la défaite militaire de Daech au Moyen-Orient, elle témoigne également d’un retour en force du nationalisme religieux avec une forte intolérance envers les minorités. Aujourd’hui, 215 millions de chrétiens sont gravement persécutés à travers le monde — soit un chrétien sur douze — rapporte l’ONG Portes Ouvertes dans son index mondial des persécutions de chrétiens édité chaque année. Au moins 3066 chrétiens ont été tués pour des raisons liées à leur croyance contre 1 207 un an auparavant. Cela représente une hausse annuelle de 154 %. En parallèle, au moins 793 églises ont été ciblées contre 1 329 l’année précédente, soit une baisse de 40 %. À noter que ces chiffres concernent uniquement les faits qui ont pu être vérifiés de manière certaine. Les trois pays les plus violents envers les chrétiens sont le Pakistan, le Nigéria et la Centrafrique, indique encore l’ONG. Comme l’année dernière, et sans prendre en compte l’attentat contre l’église de Quetta en décembre 2017 (hors période d’étude), le Pakistan reste à la première place du classement prenant en compte uniquement le degré de violence, développe l’index. Cela s’explique par les attaques régulières d’églises (incendies, fenêtres cassées, coupures d’électricité), les 700 cas par an d’enlèvements, viols ou mariages forcés de femmes chrétiennes et la fréquence des émeutes suite à des rumeurs de blasphème.

Célébrations et Rencontres

Samedi 13 janvier st Hilaire
Evêque et Docteur de l’Eglise

  • 8h30 Messe à N.D.de Santé Mado JEANJEAN Simone BROUCHON
  • 9h30 maison paroissiale réunion du groupe Emmaüs
  • 11h00 confessions
  • 14h00 maison paroissiale :début préparation au mariage
  • 18h30 Messe à N.D.de l’Observance
  • 18h30 au Clos soirée de cohésion Alegria

Dimanche 14 janvier 2e du Temps Ordinaire
A l’intention des Migrants et des Réfugiés

  • 9h00 Messe à st Siffrein Familles RICOTTA &TADDEI Stéphane HYVERT-BESSON et sa Famille 
  • 10h30 Messe à st Siffrein

Lundi 15 Janvier st Rémi, évêque R.C.F.Table ronde des reliques

  • 14h30 réunion de l’équipe des permanentes du matin au presbytère
  • 18h30 Messe à st Siffrein

 
Mardi 16 Janvier st Honorat évêque

  • 9h30 à 17h00 Journée de récollection des Prêtres à Avignon
  • 18h30 Messe à N.D.de l’Observance Janine HERMENTIER-COUDAIR

Mercredi 17 janvier st Antoine, abbé

  • 8h30 Messe à st Siffrein 

Jeudi 18 janvier

  • 14h30 Réunion VEA st André :La Lègue
  • 18h30 Messe à st Siffrein animée par les Pénitents Noirs, réunion à l’issue de la Messe.

Vendredi 19 janvier

  • 8h30 Messe à st Siffrein Pierre LECERF et Pierre-Yves 
  • 9h00 Adoration du st Sacrement et confessions
  • 15h00 V.E.A.

Samedi 20 janvier st Fabien, Pape et Martyr

  • St Sébastien , Martyr
  • 8h30 Messe à N.D.de Santé
  • 11h00 st Siffrein : confessions Repas avec les Rapatriés d’Algérie
  • 18h30 Messe à N.D.de l’Observance

Dimanche 21 janvier 3e du Temps Ordinaire

  • 9h00 Messe à st Siffrein
  • 9h30 au presbytère : rencontre des Professions de Foi et des Confirmands Maison Paroissiale : Assemblée Générale VE.A.
  • 10h30 Messe animée par l’Aumônerie et Alegria Catherine BIACARE

Sépultures Chrétiennes

Josette FABRE, 75 ans
Vincent GARCIA 90 ans
Marthe COULOMB-SAQUET, 98 ans
Joseph ROMANET, 78 ans
Jacques MENCARELLI 71 ans
Nous prions pour eux et leurs Familles