Congrès de l’EDC à la cathédrale St Etienne de Strasbourg

22 mars 2018

La cathédrale St Etienne de Strasbourg est là pour accueillir dans sa ville le congrès de l’EDC :

entrepreneurs et dirigeants chrétiens.
Le thème de cette rencontre est : Oser pour une foi au souffle de l Esprit à l’ imitation des Apôtres, expérimenter sa vie de foi dans le monde du travail .
Les personnalités politiques de Strasbourg et de la région Alsace, Roland Riess, Maire entre autre nous accueillent dans leur ville et répondent avec sincérité aux questions des EDC.
Puis c’est au tour de Mgr Ravel archevêque de Strasbourg de prendre la parole. Il nous invite à être des témoins ouvert à la force de l’ Esprit et nous rappelle que l’Alsace est une terre de dialogue .
Puis nous assistons au formidable témoignage de Clara Gaymard, fille du Prof Lejeune qui nous parle de la mémoire d’ un moment heureux, une surprise, une rencontre dans la plénitude de la présence.
Cette présence se trouve dans la foi, car la foi n’est pas d’abord une doctrine, des bâtiments, une structure, c’ est d’abord la présence du vivant, un abandon à cette présence réelle .
« Mon père s’est levé pour défendre les enfants trisomiques », nous dit-elle. 
Puis Hélène Mac Arthur, grande navigatrice, nous conseille d’aller de l’avant, d’écouter son âme profonde .
Clara Gaymard est co-fondatrice de Raise et nous en parle à présent.
La foi chrétienne se met au service de l’entreprise Raise . Il faut aider les jeunes à rester dans l’ entreprise de France, accompagner les jeunes entrepreneurs, les pousser à faire ce qu’ils aiment mais en le faisant avec force et en le faisant bien. Elle rappelle que la science est cumulative mais la Sagesse ne l’est pas .
Un emploi du temps ? Tous les jours, je prie et médite. C’est organisé, nous dit-elle, je prie, je dors et je médite.
Elle nous parle ensuite du lancement de l économie bienveillante : il y a un monde capitaliste qui concentre tout en quelques mains à réconcilier avec le monde associatif généreux. C’est l’économie dite bienveillante .
1) consacrer une partie de ses ressources à une action philanthropique.
2) Se dédier à quelque chose qui relie l ’entreprise à l’ éco- système
3) que les salariés soient impliqués comme par exemple dans Nature et Découverte et Danone.

C’est maintenant le tour de Florence et Dénis Germain .

Ils nous parlent d’une entreprise sociale en Inde, oser pour une foi(s) . Au sein de Birdy export en Inde, il y a 1300 employés. On porte une attention particulière aux femmes car elles ont un statut difficile à cause de la pauvreté. Mais il faut se garder de ne pas poser le prisme occidental sur le pays. On embauche des jeunes pour les faire monter comme managers même s’ il y a le problème des castes. 
La pensée sociale chrétienne amène une lumière, une ouverture, une accessibilité alors qu’en Inde tout est vertical et immuable, le travail est découpé, sans implication .