Aumônerie - seconde rencontre de l’année

4 octobre 2018

Vendredi 28 septembre, l’Aumônerie accueillait les jeunes collégiens et lycéens

pour la seconde rencontre de l’année ; l’occasion d’ouvrir nos portes à de nouveaux membres.

Après un temps dédié aux devoirs et à la détente, nous nous sommes tous retrouvés autour d’un repas qui s’est clôturé par l’anniversaire surprise de l’une de nos jeunes collégiennes. Convivialité et fraternité étaient au rendez-vous.

La seconde partie de soirée a permis, par le biais d’un jeu puis de la projection d’un sketch sur le Notre Père, de plonger les participants dans un climat de calme et de prière qui s’est achevé à la chapelle du Clos sur le thème :
Semer : Ton visage est ma lumière ; Ta parole est comme une source.

En se donnant à chacun d’entre nous, Dieu nous invite à l’imiter et à acquérir un Esprit ouvert et tourné vers les autres. 
Si Dieu est Amour, il ne peut créer que l’Amour, c’est-à-dire une structure d’Alliance dans laquelle il nous invite à être co-créateur. C’est cette alliance que nous avons créée et vécue ensemble lors de notre rencontre et de notre temps de partage. 
Nous sommes appelés à être témoins de la Présence de Jésus pour les autres. Dieu nous guide de l’intérieur car il veut donner à tous nos gestes une valeur infinie. Voilà pourquoi je vous disais que le Bien n’est pas simplement quelque chose à faire, qu’il n’est pas une simple obligation comme l’est la loi, mais qu’il est comme quelqu’un à aimer, à écouter, sans ambition personnelle. Voilà tout le sens de l’Aumônerie : s’aimer, partager, se respecter… Comme je l’ai dit durant le petit topo, notre regard, notre parole, nos gestes, etc. sont une belle image : celle de l’Évangile de Saint Marc que nous avons lue : Le bon semeur. 
Enfin, notre rencontre s’est terminée par une adoration du Saint Sacrement et un temps de louanges. Adoration vient du mot latin ad orare (adorer), c’est-à-dire prier quelqu’un ou quelque chose. Adorer Dieu, c’est lui rendre hommage, mais c’est surtout Le reconnaître dans ce qu’il a d’unique ; à la fois comme Seigneur et Maître de toutes choses, comme Amour infini et miséricordieux. 
Tu adoreras le Seigneur ton Dieu devient : tu aimeras le Seigneur ton Dieu et ton prochain comme toi-même. Voici la première loi de notre belle Église.
Je souhaiterais que nous restions dans la continuité de cette loi, dans le partage qui nous conduit vers la sainteté (un bon semeur), afin de mieux en mieux découvrir Dieu dans notre cœur.
Vive notre soirée ! Merci les bons semeurs !
 Anderson