Aumônerie - réunion du 12 octobre 2018

21 octobre 2018

Vendredi 12 octobre

Le vendredi 12 octobre a vu à nouveau se réunir au Clos les jeune de l’Aumônerie Don Bosco.
Après un temps destiné aux devoirs et aux jeux, tous se sont réunis autour d’un repas convivial.
La soirée s’est prolongée avec un temps de jeux éducatifs offrant une ouverture à la partie spirituelle. Notre aumônier s’est alors exprimé sur la nuance entre croire et savoir.
« Nous sommes intimement placés face à deux points de vue différents. Croire peut se définir comme une révélation de l’existence de Dieu par sa lumière, tandis que savoir est un travail de compréhension qui passe par un apprentissage par lequel on tente de saisir une connaissance. C’est une nuance sérieuse qui est difficile à comprendre pour les jeunes dans notre société.
De mon point de vue personnel, la difficulté n’est pas de savoir ce que nous devons faire, mais de savoir pourquoi nous le faisons, quand nous savons bien que nous devrions faire autrement. Nous sommes alors déçus par nous-même et nous ne comprenons pas. Chers jeunes, mon intention se base sur mon devoir de vous transmettre ce que sont la foi et la raison. C’est pour cela que j’ai choisi le texte de Saint Luc sur la foi : "Les apôtres demandent à Jésus : augmente en nous la foi". Nous avons le souci de rechercher la vérité avec passion et de rester fidèle à la primauté de la foi qui doit être nourrie, entretenue par la volonté. C’est donc le sujet de notre réflexion de ce jour : il faut croire pour comprendre. C’est la conclusion de cette soirée d’enseignement.
La foi et la raison sont inséparables dans notre vie, j’en ai justement fait l’expérience en choisissant de devenir prêtre. Non seulement je cherche des références en moi-même, mais je tiens toujours compte de Dieu. Comme je l’ai dit, il ne faut pas agir seulement selon l’impulsion humaine (par exemple : je fais une chose même si elle est interdite par maman ou papa), et il ne faut pas considérer que nos parents ne sont là que pour nous interdire de faire ce que nous voulons. De même, il ne faut pas considérer Dieu comme quelqu’un qui m’interdit d’agir ou m’oblige à faire certaines actions. NON ! En réalité, Dieu m’interpelle pour être dans la Foi en faisant travailler notre RAISON, c’est-à-dire notre SAVOIR. De leur côté nos parents nous encadrent pour que notre raison soit éclairée par la lumière de la foi. C’est là le but de l’aumônerie : nous éclairer à la lumière de la foi.
Croire, vient du latin credo qui signifie je crois, c’est à dire : avoir confiance en quelqu’un.
Savoir fait appel à la connaissance intellectuelle par le discernement. C’est de la que vient l’expression : AVOIR EN SOI. Nous avons l’intelligence de pouvoir savoir et comprendre un texte, un poème, une histoire... Par lumière de la foi, nous pouvons dans l’intimité de notre cœur rendre visible la présence de Dieu. Je tiens à toujours insister sur ce point.
Tout cela signifie que par la foi nous devons grandir et gagner en maturité grâce à la connaissance de Dieu, et donc, que nous devons apprendre à toujours mieux connaitre le Christ. Pour y parvenir, nous devons écouter attentivement l’enseignement des catéchistes, de nos parents lorsqu’ils nous guident dans la foi, participer à la vie sacramentelle, lire la Bible,... La foi chrétienne est source d’une immense soif de savoir et de connaitre.
 Anderson