Editorial : Feuille paroissiale du 10 septembre 2017

4 octobre 2017

Les cartables sont prêts avec tout ce qu’il faut ! Les élèves sont habillés à la mode, et leurs parents sont fiers ! Et puis, il y a la fameuse photo de la classe avec la maîtresse ou les professeurs ! Tout ceci se répète inlassablement et ressemble étrangement à un rituel qui jalonne ainsi la vie des hommes depuis toujours et c’est bien et bon !

 Nous aussi, nous avons notre rituel de rentrée : - une messe solennelle à 10h30, au cours de laquelle seront accueillis les nouveaux et bénits les services et mouvements ; - une photo de famille réunira tout le monde sur le parvis de la Cathédrale ; - un repas fraternel sera pris à la Maison paroissiale, lieu où services et mouvements de la paroisse pourront se présenter.
Une sortie paroissiale à Cotignac prévue le 30 septembre fortifiera la cohésion du groupe. Et c’est bien, et c’est bon, et même c’est très bon !

 Le rite est la sacralisation d’un événement constitutif de la vie des hommes : naissance, majorité, mariage, installation, crémaillère, retraite, etc. Et le plus drôle, c’est que même la société la plus laïciste, la plus athée, ne peut se passer de ces rites, qui remontent au fin fond de l’humanité, et qui prennent leur source en Dieu même.
Le Christ, qui a vécu au long de sa vie d’homme, ces rites, reconnaît le rythme de la vie et le bénit : il offre à l’Eglise la possibilité de prolonger cette bénédiction par les divers rites et prières qu’elle propose en ces occasions. Et nous, nous en profitons ! Merci Seigneur !